Accorder vins et plats : les 10 commandements du débutant

Vins rouges, blancs, rosés, crémants, champagne, bières... Le choix de boissons pour accompagner un repas est vaste, et peut le devenir encore plus quand on sait que l’offre se diversifie selon qu’il s’agit de l’apéritif, d’un déjeuner à la viande, d’un dîner au poisson ou d’un dessert au chocolat.

Voici 10 conseils incontournables pour vous y retrouver et ne plus rater le mariage d’une recette à un vin.

1. Pas d’alcools riches en sucre à l’apéritif

Les vins riches en sucres ou en alcool auront pour effet d’écraser les papilles, avant même que le repas n’ait commencé. Ils saturent d’emblée le palais, contrairement au vin blanc, au champagne et aux autres vins effervescents.

Lire l'article Ooreka

2. Au cours du repas, toujours monter en puissance

Idéalement, la solution est de commencer par un vin blanc en entrée pour « attaquer » ensuite le plat de résistance avec un vin rouge fort qui embaume les papilles. En dessert, préférer le vin liquoreux, tel que le Sauternes, plus riche en sucres.

3. Vin blanc ou champagne avec les huîtres, l’accord incontournable

Sans doute l’un des accords les plus naturels et les plus faciles à réaliser. Le vin blanc, ou les bulles du champagne, se marient très bien avec les huîtres.

Le Chablis et le Muscadet sont parfaits dans ce rôle. Les vins blancs bourguignons donnent aussi des résultats délicieux.

Consulter la fiche pratique Ooreka

4. Attention aux accords avec les plats épicés

Les épices, lorsqu’elles sont présentes en quantité dans un plat, ont tendance à embaumer fortement le palais. Difficile alors pour un vin de s’exprimer en bouche.

Dans les cas où les épices sont justement dosées, seuls les vins réussissant à leur tenir tête feront l’affaire. Le curry se marie par exemple très bien avec le Gewürztraminer.

 

5. Un grand vin au repas peut être de mauvais goût

Les beaux vins de garde qui n’attendent que de délivrer leur potentiel aromatique n’ont besoin d’aucune recette pour les sublimer. Les servir au repas, même avec le plus beau des morceaux de viande ou le meilleur fromage, les déstabiliserait.

6. Du vin blanc ou un vin rouge âgé avec du poisson

C’est une évidence à la dégustation : le vin blanc et le poisson sont faits pour se rencontrer.

Le vin rouge n’est pas forcément contre-indiqué, sauf s’il est encore jeune. Plus le millésime est vieux, moins il se distinguera par cette sensation de « râpe » en bouche.

Lire l'article Ooreka

7. Accorder un fromage à un vin, du blanc naturellement

Pas facile ! D’autant que les idées reçues ont la vie dure, surtout celles qui aime accorder le vin rouge au fromage. D’une manière générale, ce sont pourtant les vins blancs qui se marient le mieux avec le fromage.

À tester aussi :

  • le champagne avec les fromages de chèvre ;
  • les bières avec les fromages de caractère comme le maroilles.
Lire l'article Ooreka

8. Le champagne en dessert, une mauvaise idée

Les convives français sont habitués à terminer le repas sur un dessert servi au champagne. Pourtant, l’erreur est fatale pour le palais qui se voit tout à fait déstabilisé après le service d’un vin rouge. La solution : opter pour un repas tout au champagne.

9. Un vin doux naturel avec le chocolat

Les recettes au chocolat, telles que la mousse ou le fondant, se servent avec un vin doux naturel, comme le Banuyls ou le Porto.

 

10. Suivre son instinct et ses goûts

Réussir un accord entre un mets et un vin, c’est avant tout se faire confiance et se diriger vers les bouteilles qui vous donnent envie. Il ne faut pas hésiter à suivre ses affinités pour tel ou tel vignoble et tenter l’expérience.

Ooreka vous en dit plus

Pour aller plus loin, nos conseils pour conserver votre vin :

Faites un petit retour aux sources et renseignez-vous sur la vigne. Soyez tout à fait au point avant de constituer votre cave en téléchargeant gratuitement notre guide pratique de la cave à vin !