Vins festifs : que servir pour un repas de fête ?

Sommaire

Il n'est de repas de fête réussi sans vin à la hauteur de l'événement. Et pour proposer aux convives une ronde gustative mémorable, mieux vaut choisir ses vins festifs après avoir élaboré le menu.

Vin effervescent, vin blanc, vin rouge ou vin liquoreux : voici quelques déclinaisons d'un art de vivre à la française.


Champagne au repas : à servir avec précaution

Pourquoi ne pas opter pour un repas tout champagne, le vin festif par excellence ? Dans ce cas, il faut prendre garde d'éviter le champagne trop âpre ou au contraire trop sucré. L'un et l'autre ne conviennent pas à la totalité d'un menu de fête. Attention également aux mauvais mariages !

Le champagne ne s'accorde pas avec :

  • l'estragon ;
  • les gibiers au goût prononcé ;
  • le saumon fumé ;
  • la mayonnaise ;
  • les vinaigrettes ;
  • le chocolat.

En revanche, le champagne est fabuleux avec :

  • les volailles ;
  • les huîtres ;
  • le saumon frais et autres poissons ;
  • la langouste et le homard ;
  • les coquillages ;
  • le foie gras ;
  • le caviar.

Vins festifs et tradition : respectez le bon ordre

Si vous souhaitez servir différents vins festifs au cours du repas, essayez de respecter une montée en puissance en proposant les vins dans un ordre précis :

  • Commencez avec les vins délicats et les vins effervescents tels que crémants et champagnes.
  • Poursuivez avec les blancs.
  • Servez ensuite les vins rouges en veillant à proposer d'abord un vin rouge léger avant un vin rouge tannique.
  • Terminez le repas avec un vin blanc moelleux parfaitement adapté au fromage et au dessert.

Que boire avec les huîtres ?

L'huître s'invite volontiers à un repas de fête. Sa saveur iodée se marie parfaitement avec un :

  • Pinot blanc d'Alsace ;
  • Riesling ;
  • Chablis ;
  • Côteaux du Languedoc comme le Picpoul de Pinet ;
  • Sauvignon blanc comme le Sancerre ;
  • Champagne.

5 idées fausses à propos des vins festifs

Il est grand temps de se départir des idées fausses en matière de vins festifs, et même si certaines d'entre elles ont la vie dure, mieux vaut savoir que :

  • Le foie gras servi en entrée s'accommode mal d'un vin moelleux. En revanche, pour un repas de fête, proposez le foie gras avec un Riesling Grand Cru ou avec un Puligny-Montrachet (Bourgogne). Un bordeaux rouge de type Château d'Escot fera merveille avec un foie gras poêlé.
  • Le champagne n'est pas forcément le vin du dessert, sauf si vous optez pour un repas tout champagne. Sinon, servez plutôt le champagne en apéritif et en entrée.
  • Fromage et vin rouge n'est pas le meilleur mariage qui soit. Préférez servir un plateau de fromages accompagné d'un vin blanc. Dans le doute, associez les produits régionaux. Sachez également qu'un fromage de chèvre peut être proposé avec un champagne. Quant aux fromages au goût corsé comme le maroilles, ils seront très appréciés avec une bière par les convives qui ne boivent pas de vin.
  • Le chocolat s'accommode mal d'un champagne, exception faite du champagne rosé. Il est en revanche divin avec un Maury voire un Gewurztraminer Rs (Traminer rouge). La bûche de Noël au chocolat fera merveille avec un vin doux naturel rouge de Banyuls ou encore avec un vin rouge de Provence pour un mariage moins sucré.
  • Si vous avez investi dans un grand vin de garde, évitez de le servir au cours du repas. Il est préférable de le déguster seul, afin d'en découvrir tout le potentiel.

Nos autres contenus pour réussir vos fêtes :

Ces pros peuvent vous aider